« Un Rêve, Une Parenthèse » : 3 ans pour faire le tour du monde à vélo, entre mère et fils

Photo fournie par @Sophie Barféty
Sophie, photographe montpelliéraine, part en Mars prochain pour un tour du monde de 3 ans à vélo accompagnée de son fils, Pierre. Un duo atypique mais empli de bonne volonté pour un défi de taille.

Age : 51 ans
Statut : Célibataire
Métier : Photographe

Photo fournie par @Sophie Barféty

Que faites-vous dans la vie ?
Je suis photographe de famille à Montpellier, spécialisée dans la photo de nouveaux-nés avec le concept original de faire les moulage en plâtre du ventre rond de la maman pour en faire un contenant afin de mettre le bébé dedans lors de sa séance photo.

Quel est votre projet et quelles sont les raisons qui vous poussent à le réaliser ?
Nous partons le 30 mars 2019 faire un tour du monde à vélo, avec l’envie de rencontrer les locaux et de partager. Montrer que les rêves sont possibles et qu’il suffit d’oser pour les réaliser.
Nous voulons ainsi sensibiliser le plus grand nombre de personnes au respect de l’environnement en ramassant tous les vendredis les déchets sur notre chemin.
Et pour se sentir utile nous roulerons pour une association « Kalanso, une école pour la vie » fondée en mai 2018 par des Montpelliérains.

Comment est né votre projet ?
En 2009 lors d’un voyage au Japon, j’ai rencontré une jeune femme qui faisait un tour du monde, le récit de ses aventures m’a passionné et depuis ce jour je n’ai cessé de penser qu’un jour ce serait mon tour. Il fallait juste que je j’attende que mes 4 enfants soient autonomes !

A gauche : Sophie
A droite : son fils Pierre
Photo fournie par @Sophie Barféty


Pourquoi partir maintenant et surtout sur une si longue durée ?

Pour moi c’est le bon moment. Je viens d’avoir 51 ans, je suis plutôt en forme, c’est la bonne fenêtre temporelle !
Cela fait presque 10 ans que j’attends ça avec impatience, il est temps de prendre le temps et de vivre mon rêve.
Nous allons traverser à peu près une trentaine de pays, et pour avoir suivi d’autres voyageurs à vélo, 3 ans est une bonne moyenne pour faire le tour de la planète, même si une fois sur le chemin cette période peut se rallonger… qui sait!

Comment va se dérouler votre aventure et par quels pays allez vous passer ?
Nous partirons de Montpellier vers le Cap Nord. Pour nous diriger soit vers l’Asie Soit par la Mongolie soit par l’Iran, nous n’avons pas encore fait notre choix mais nous avons une grande préférence. Nous rejoindrons ensuite l’Australie, la Nouvelle Zélande, l’Amérique du nord, l’Amérique centrale, l’Amérique du sud jusqu’à Ushuaïa.
Allez-vous tout faire à vélo ou prendrez-vous d’autres transports ?
Nous pensons tout faire à vélo, sauf pour traverser les mers en faisant du bateau stop

Sophie et son fils Pierre, qui l’accompagnera dans cette aventure
Photo fournie par @Sophie Barféty

Quels sont vos objectifs à travers ce voyage ?
Nous avons pour objectif de réaliser un film documentaire sur notre aventure, pour sensibiliser au respect de l’environnement et montrer que notre planète est accueillante et que l’homme peut être bienveillant.

Cela ne vous fait pas peur de passer 3 ans avec votre fils ?
Nous sommes heureux de partir ensemble et de partager cette aventure, c’est un rêve que nous avions en commun, alors pourquoi pas le vivre ensemble ! Et l’avantage du vélo c’est que nous pouvons prendre nos distances.

Quel est votre rêve le plus cher ?
Après celui de faire le tour du monde, mon rêve le plus cher serait que mes 3 filles nous retrouvent sur le chemin pour partager un moment avec nous de cette merveilleuse aventure.

Comment financez-vous cette aventure ? Avez-vous des sponsors ?
Nous n’avons pas de sponsor mais plutôt des partenaires:
– Carine Sarailh : photographe et web master sur la région de Montpellier nous offre notre site internet ainsi que le support technique pendant toute la durée de notre voyage. Cela nous enlève une belle épine du pied !
– Racha Arodaky : pianiste concertiste international qui nous offre généreusement toutes les musiques de nos vidéos. Nous sommes très fiers que nos films soient mis en valeur par cette grande artiste. On adore !
-Vigdis Herrera : conceptrice de « Les Petits Mandarins », et voyant que nous traversons la chine pendant notre tour du monde, nous offre un abonnement illimité pour apprendre le chinois. On a 6 à 8 mois pour apprendre ce nouveau langage, qui j’en suis sûre, nous sera bien utile !

Cette aventure sera financé par nos économies, nous aurons besoin d’une moyenne de 8€ par jour et par personne sans compter les visas et les réparations ou les vols que nous devrons peut être prendre.

Nous avons mis en place une campagne de financement participatif pour les derniers préparatifs:
https://fr.ulule.com/unreve-uneparenthese/

Retrouvez leur aventure sur leurs réseaux sociaux

FacebookInstagramYoutube

 

Laisser un commentaire