PNL : Vous avez dit « c’est la Saint Valentin »

Il y a bien longtemps, j’ai vu un film qui s’appelle « Leçons de séduction » avec Jeff Bridges et Barbra Streisand. Je ne vais pas vous le raconter ici, je vais juste vous rapporter ce que Barbra Streisand, professeur de philosophie dans le film, dans une approche académique au départ, dit de l’amour lors de son cours :

« Dans les histoires, le mariage apparaît comme une finalité, la preuve, à la fin du film ou du livre, une fois les protagonistes ensemble, c’est fini, on ne nous dit pas la suite. On ne nous dit par exemple que Cendrillon continuait à vouloir briquer le château et qu’elle était obsédée par son aspirateur.

A partir de la littérature, au 12e siècle, on ne parlait pas du quotidien de l’amour, ni de sexualité, on nommait « l’amour pour toi ». Cela consistait en une relation passionnée, comme entre le chevalier et la dame de la cour : lui partait à la guerre et elle l’attendait. Il n’y avait pas de consommation charnelle et l’on plaçait l’amour au-dessus du quotidien, il devenait divin, c’était l’union de deux âmes…

Exemples : Lancelot et Guenièvre, Tristan et Yseut. Le relation charnelle, sexuelle, était le filtre d’amour fatal qui menait à la folie, au désespoir et à la mort… L’amour avait donc une dimension spirituelle.

En fait, on le représente souvent comme la passion où règnent mensonge, illusion, mythe moderne et manipulation. C’est comme lorsque je vais au cinéma avec mon petit copain et qu’il me ramène, il m’embrasse pour me dire au revoir et je suis déçue si je n’entends le philarmonique…

Alors la vraie question est : pourquoi est-ce que l’on marche ?

Que ce soit un mythe ou une manipulation, soyons honnêtes, Nous voulons tous tomber amoureux !

Parce que c’est une expérience qui nous rend plus vivants, nos sens sont aiguisés, nos émotions amplifiées, notre réalité quotidienne vole en éclats et nous sommes propulsés au 7e ciel. Cela peut ne durer qu’un moment, une heure, une journée. Mais ne diminue en rien sa valeur car il laisse des souvenirs que nous chérissons jusqu’à la fin de nos jours !

Si nous entendons la musique de Puccini dans notre tête, c’est parce qu’elle exprime notre désir de mettre de la passion dans nos vies et de connaître l’amour. Quand nous écoutons la Bohême, Turandot ou que nous lisons les Hauts de Hurlevent ou voyons Casablanca, un bout de cet amour vit en nous.
Alors pourquoi rêvons-nous de tomber amoureux alors que l’amour est une denrée périssable et fait parfois atrocement souffrir ?

(Quelques étudiants répondent : )

  • Il produit la propagation de l’espèce
  • Parce qu’on a besoin d’être lié psychologiquement à quelqu’un
  • Parce que nous sommes conditionnés culturellement

Bonnes réponses, dit-elle, mais beaucoup trop intellectuelles pour moi !

Je pense personnellement que c’est parce que, quand ça dure, c’est un putain de pied ! »

Je ne déteste pas cette façon de voir les choses, c’en est une parmi d’autres et la durée n’a d’intérêt que lorsqu’elle a de bonnes raisons dont on est conscient. Bien sûr, à ce texte, comme à l’habitude, je rajouterai quelques questions pour vous :

  • Si vous ne l’êtes pas encore, avez-vous envie de tomber amoureux ? Faites-vous quelque chose pour créer un espace où trouver l’amour ?
  • Si vous avez eu de mauvaises expériences, laissez-vous le passé derrière vous en évitant la généralisation ?
  • Si vous connaissez déjà quelqu’un et que vous hésitez sur la réponse, avez-vous les symptômes de quelqu’un qui tombe amoureux ? Le cœur qui bat, une pensée constante de l’autre, des papillons dans le ventre, une perte d’attention du quotidien…
  • Si vous vous sentez moins amoureux qu’au début, savez-vous ce qui se passe à l’intérieur de votre relation, de vous, de l’autre ? Savez-vous ce que vous pouvez faire pour nourrir positivement votre relation et faire que l’amour persiste au-delà du mariage, du temps ou des habitudes ?

En une phrase, faites-vous ce qu’il faut pour que votre amour soit toujours au top ?

Ne l’attendez pas systématiquement et seulement de l’autre, c’est ensemble que l’on crée un chemin d’amour, à chaque instant, et ce sont ces moments présents cumulés qui feront la longévité de votre relation d’amour.

Je vous souhaite donc plein d’amour et de bonheur à l’intérieur de vous !

A bientôt !


 

Article rédigé par Brigitte Penot,

Enseignante certifiée en communication, coach certifiée, thérapeute, Brigitte est l’experte en PNL.

Dotée d’un optimisme sans faille, elle déborde de joie et d’énergie et prodigue ses précieux conseils chaque mois.

www.apiform.net

Téléphone : 06 80 87 32 61

Brigitte Penot
Coach PNL

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :