Les conseils de Camille

Il y a quelques semaines, nous vous avions demandé de nous envoyer vos questions à Camille afin qu’elle vous réponde sur le sujet :

« Mon conjoint prend trop de place, nous sommes fusionnels,  mon conjoint m’envahit « 

Voici la question de Nathalie

Je me sens un peu trop fusionnelle avec mon conjoint et parfois même si j’aime être 

« connectée à lui » , j’ai le sentiment d’étouffer. J’ai même l’impression de ne plus parvenir à penser par moi-même et que je suis envahie par ses propres émotions et pensées. 

Que dois-je faire pour me « libérer » un peu de ça ?

Au début de la relation amoureuse, la phase fusionnelle est courante et utile. Elle permet au couple de se découvrir mais généralement elle ne dure pas très longtemps.

Peut-on tout de même vivre une relation fusionnelle pendant des années ? Je pense que oui, si au sein du couple, la relation est perçue de la même manière, un équilibre se fait. Là où ça se complique c’est lorsque l’une des 2 personnes (voire les 2) commence à ne plus se sentir bien dans le couple comme vous aujourd’hui Nathalie…

Dans une relation fusionnelle, le « je » n’existe plus, c’est le « nous » qui prévaut. L’individu s’oublie par manque de confiance en soi, peur de l’abandon,… ou simplement pour être plus proche de son conjoint.

Mais chacun doit conserver son identité sinon vous vous oubliez et que se passera-t-il si jamais vos vies se séparent ?

Dans une relation fusionnelle, on a tendance à tout planifier selon l’autre, on s’oublie et on ne pense plus qu’en tant que couple. Mais quand on commence à s’en rendre compte, comme vous, Nathalie, on a tendance à étouffer, à avoir l’impression de ne plus penser par soi-même, comme vous le dites si bien.

Que faites vous de votre confort personnel ?

Se retrouver soi-même peut commencer par des choses simples. Par exemple, vous ne préféreriez pas lire un bon livre dans votre chambre pendant que monsieur regarde son match de foot dans le salon ?

Ça peut être tout simplement ça : s’accorder du temps pour soi. Ce n’est pas forcément ne pas être au même endroit, ça peut être juste avoir des activités différentes…

Je ne vous demande pas de ne plus rien faire tous les deux ensemble. Mais les supers moments d’éclate totale lors de soirées rien qu’entre filles, mesdames, et rien qu’entre mecs, messieurs, ça ne vous manque pas un peu ? Et pouvoir, les raconter (enfin pas tout…  Il y a des choses qui ne peuvent pas se raconter…) en rentrant à votre chéri(e), n’est-ce pas quelque chose d’agréable ?

Bref, n’est-il pas plus épanouissant d’être soi-même ?

Vous me demandez Nathalie comment faire pour se libérer un peu de ça. Je vous répondrai tout simplement par le dialogue avec votre conjoint dans la douceur, juste en lui expliquant ce que vous ressentez.

C’est normal de ne pas voir les choses de la même manière, mais il vaut mieux s’exprimer que tout garder au fond de soi. Avoir des discussions, petits conflits,… au sein d’un couple est quelque chose de sain et qui permet à chacun et au couple d’évoluer. Affirmer sa différence est stimulant et permet de faire avancer les choses.

Aimer quelqu’un, c’est l’aimer pour ce qu’il est et pas pour ce qu’il fait pour vous. N’oubliez pas que toujours dire « oui » à une personne et toujours aller dans son sens, n’est bon ni pour vous, ni pour lui et donc par conséquent ni pour votre relation.

En se libérant de cette fusion et en ayant un couple équilibré, on existe par soi et pour soi, et non uniquement lorsqu’on est connecté à l’autre. Cherchez toujours à comprendre l’autre pour améliorer les choses au sein de votre couple et exprimez vos propres désirs, l’autre ne peut pas toujours tout deviner…

Alors vivez pour de vrai, soyez heureux et aimez vous encore plus fort!


Pour plus d’informations

Camille Julliot – Magat

Sophrologue – Coaching

06 95 61 15 30

camille.sophro.coach@gmail.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :