Sophrologie : Le Bonheur s’apprend-il ?

Soucis professionnels ou personnels, emprisonnement dans le train-train quotidien…

Pas toujours facile d’être heureux.

Pourtant, malgré les aléas de la vie, certaines personnes restent résolument positives et gardent le moral au beau fixe. Et si elles avaient un secret ?

Cela va faire sourire les sceptiques et réjouir les autres : le bonheur n’est pas toujours une grâce naturelle et spontanée, il peut s’apprendre !

On peut cultiver et construire son bonheur peu à peu grâce à des recettes simples qui permettent d’augmenter au fil du temps son aptitude au bonheur. Il est prouvé que nous ne sommes pas tous égaux face au bonheur, certains sont plus doués que d’autres pour être heureux. Il parait que c’est une question de caractère, d’hérédité et de passé.

Les extravertis ont des réactions cérébrales plus fortes, plus intenses et plus durables aux stimuli positifs; les introvertis, eux, se réjouissent moins fortement et moins longtemps face à ce qui va bien.

Nous savons aussi que l’apprentissage familial joue un rôle important : on reçoit de nos parents des leçons de bonheur et de malheur, et on en est imprégné à l’âge adulte.

Rassurez-vous, si la génétique et le poids de l’éducation pèsent sur votre propension à vivre heureux, rien n’est figé !

Une chercheuse américaine a montré qu’environ 50% de nos aptitudes à être heureux dépendent de notre tempérament, des messages et des automatismes hérédités de notre passé, et que l’on peut toujours apprendre à les moduler en partie. Environ 10% dépendent de l’environnement matériel dans lequel on vit. Et environ 40% de nos aptitudes au bonheur sont directement entre nos mains car elles dépendent d’attitudes actives et de la satisfaction de nos valeurs. C’est beaucoup !

Ce qui transforme des choses et des moments simplement agréables en Bonheur, c’est la conscience qu’on leur accorde.

Essayer de trouver 5 moments agréables de votre journée d’hier. Certains d’entre vous ne trouvent pas ? Peut-être qu’à vos yeux un moment agréable c’est forcément une grande joie, comme gagner au loto ou tomber amoureux ? Peut-être ne voyez vous pas tous les petits bonheurs quotidiens : passer un moment avec un ami, sentir un rayon de soleil sur son visage, se promener, profiter du beau temps, savourer un bon plat, etc.

La construction du bonheur passe donc par une prise de conscience du moment présent et des valeurs que nous sommes en train de satisfaire. Mais cela suffit-il a être heureux ?

Le bonheur ne se décrète pas mais on peut le préparer et le faciliter. Cela peut paraitre simpliste, voire un peu niais, mais lorsqu’ils sont répétés régulièrement, tous ces petits exercices (repérer les bons moments de la journée, prendre le temps de savourer l’instant présent, sourire, aller dans un club de yoga du rire, pratiquer la sophrologie,…) permettent d’augmenter les états d’âme positifs. Avec le temps, ces exercices deviennent des automatismes et aident à vivre plus heureux.

Le bonheur trucs et astuces

➸ Savourer chaque instant agréable en conscience : réaliser que ce moment est agréable et laisser le plaisir de l’instant envahir sa respiration, l’ensemble de son corps et ses pensées… au moins une seconde… plus longtemps c’est encore mieux….

➸ Prendre soin de son corps : bouger, danser, se parfumer, se faire belle / beau, etc.

➸Tisser des liens sociaux : sourire aux autres, partager, échanger, etc.

➸Accepter d’avoir des émotions désagréables : colère, peur, tristesse et voir quels messages ces émotions nous apportent pour les apprivoiser.

➸ Connaitre ses valeurs de vie (liberté, amour, famille, etc.) et trouver tous les moyens concrets de les satisfaire par des actes simples et réguliers.

Et maintenant, à vous de jouer !


Plus d’infos :

Souheila-Hantes. - CopieSouheila Hantes

Sophrologue

www.sophrologie-montpellier.fr

06 82 35 02 91

Formatrice à l’École Française de Sophrologie www.sophro.fr

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :