La Vitamine E

La vitamine E est une vitamine soluble dans le gras qui existe sous 8 formes différentes. 

L’alpha-tocophérol est la forme la plus active dans le corps humain et constitue un puissant antioxydant.

À quoi sert la vitamine E ?
Elle permet de protéger les cellules contre les effets des radicaux libres. Ces radicaux libres sont des produits de dégradation qui sont susceptibles de se fixer un peu partout en occasionnant des dommages aux cellules. Ces dommages causés aux cellules contribuent potentiellement au développement de maladies cardiovasculaires et des cancers.

La vitamine E permet donc de prévenir le développement de ces maladies chroniques bien que ce ne soit pas suffisant pour lutter contre elles ! 

Où retrouve-t-on la vitamine E ?

La vitamine E ne se retrouve pas en abondance dans l’alimentation. Les huiles végétales, les légumes verts et orangés, les légumineuses et certaines céréales à déjeuner enrichies en contiennent.

Quels sont les signes de carence en vitamine E ?

La carence en vitamine E est rare chez l’humain. Elle peut cependant survenir chez les enfants prématurés de très petit poids (moins de 1 500 g) et chez les individus éprouvant de rares désordres métaboliques au niveau des lipides, lorsque le corps ne peut absorber les graisses alimentaires. La carence en vitamine E mène généralement à des problèmes neurologiques assez importants.

Qui a besoin de suppléments en vitamine E ?

Les personnes qui consomment moins de 900 calories par jour ou encore celles qui souffrent de certains problèmes d’absorption intestinale chronique (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, bypass,…) peuvent bénéficier d’un supplément de vitamine E. Il est donc essentiel lorsqu’on fait un régime de favoriser la consommation d’aliments contenant de la vitamine E.

Quels sont les risques d’une hypervitaminose de vitamine E ?

La plupart des personnes tolèrent bien une grande quantité de vitamine E.
Une ingestion importante de vitamine E pourrait, dans de rares cas, entraîner des nausées, de la diarrhée, des crampes abdominales, de la fatigue, de la faiblesse et des maux de tête. Les suppléments de vitamine E ne sont pas recommandés aux personnes qui font usage d’anticoagulants.

Par GUILLAUME BLANCHARD

Nutritionniste depuis près de 10 ans, il vient de créer « Eatforhealth » : la livraison de repas adaptés à vos besoins directement chez vous !

www.cabinetdedietetique.fr

06 26 15 21 33 

blanchard-guillaume

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire