La relation amoureuse : complexe ou compliquée ?

Qu’est-ce qu’une relation ?

C’est un rapport, un lien entre des choses, des personnes…

La qualification de la relation sera différente selon le cadre dans lequel elleprend forme : amicale, familiale, professionnelle, amoureuse…

En musique, on parle de relation constituée par le rapport harmonique entredeux notes…

En mathématiques ou en physique, c’est une liaison…

Des relations, nous en avons donc avec un grand nombre de personnes,souhaitées ou pas, ponctuelles ou permanentes, agréables ou désagréables.

Comment une relation devient amoureuse ?

L’amour est une histoire d’attirance subjective, on peut être séduit, attiré par une attitude, des yeux, des mots, des diplômes, une intelligence, un portefeuille…

Parfois, ça n’est pas explicable consciemment ! Une chose est sûre, c’est que lorsqu’une relation amoureuse s’établit c’est que l’on apprécie l’autre. D’ailleurs, au début on apprécie tout ! Ne dit-on pas « l’amour est aveugle »?

On ne se pose alors aucune question, on baigne dans les certitudes du « toujours », « à jamais », « pour la vie ».

Les premières étapes stratégiques de l’entrée en relation

Attirance et Séduction

Avoir le pouvoir émotionnel sur l’autre et obtenir ses faveurs, par des sourires, des regards, des paroles jusqu’au contact physique.

La période de fusion et de passion naît (celle avec Maman y ressemblait), nous sommes surtout dans la sensation d’être complet grâce à l’autre… Pas encore en amour.

Différenciation

Pour pouvoir passer à l’étape suivante, celle de la différenciation, il convient de prendre conscience que ce n’est pas l’autre qui comble nos manques, ce dont nous avons besoin, mais que nous avons à l’intérieur de nous tout ce qui est nécessaire pour être dans notre propre complétude et unité.

Opposition

Il faudra parfois en passer par l’opposition (comme avec Maman, rappelez-vous, lorsque vous lui disiez « non » à tout) tout en ressentant nos peurs et les risques de perdre cette relation.

C’est là un vrai travail sur Soi et le seul moyen de passer à l’étape supérieure.

Partage

Le partage de pouvoir et de compréhension de l’autre :

☛ Grandir ensemble en se respectant l’un, l’autre et soi-même

☛ Avoir des objectifs satisfaisants pour les deux

☛ Avoir ses propres objectifs sans risquer de blesser l’autre

☛ Quoi accepter, quoi refuser ?

☛ Quoi donner, quoi demander, quoi recevoir ?

☛ Ai-je communiqué tout cela en étant clair(e) et précis(e) dans ma communication ?

Les discussions (même celles pouvant aboutir à des querelles) seront alors un moyen de grandir ensemble et de s’aimer dans l’authenticité et la volonté de construction de la relation, à deux, pour les deux ! L’amour s’installe alors, il devient chemin et ressource en même temps que l’objectif.

Les « je t’aime et tu m’aimes » deviennent : « tu es aimé(e) par moi, je suis aimé(e) par toi », sans volonté de pouvoir, de domination ni de soumission. Le mot clé est ENSEMBLE.

Devenir celui que l’on est en se sentant bien est l’objectif de sa place dans le couple. Ce bonheur est possible et il faut être deux pour l’atteindre.

Parfois, quand un couple vient me consulter et que chacun cherche à avoir raison, alors je sais qu’il n’est pas encore sur le chemin de l’amour ou qu’il s’en est détourné ! Dès qu’ils ont tous deux décidé simplement d’être heureux et de construire leur monde d’amour ensemble, alors leur relation est en train de guérir (GAI – RIRE). Ils sont interdépendants et ne jouent plus les jeux destructeurs décrits dans les articles sur l’Analyse Transactionnelle écrits par Guillaume Ziegel, ici-même dans le magazine La Vida.

Ils savent que personne ne peut faire leur malheur, ni leur bonheur, qu’ils en sont acteurs et responsables !

Heureux avec ou sans l’autre, heureux pour être heureux avec l’autre !

Bonne réflexion, à bientôt.

Brigitte Penot

 

« L’amour, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. » Saint-Exupéry:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire