Développer son pouvoir de guérison

 

Ces dernières semaines, j’ai été confrontée à plusieurs décès et maladies importantes de certains de mes proches. Cela provoque évidemment de fortes et nombreuses émotions, tristesse, impuissance, colère puis acceptation car ces expériences, «c’est la vie» comme on dit !

 

Parallèlement, j’anime un stage qui s’intitule « Développer son pouvoir de guérison ».
Cette formation comprend deux volets : le premier consiste à accompagner les personnes en état de maladie avérée sur leur chemin de guérison, les aider à appréhender leur état comme temporaire s’orientant vers une solution positive, et ce, sur le plan psycho-émotionnel*.
Le deuxième volet concerne les personnes prenant conscience de leur responsabilité dans leur qualité de vie qui augmente leur longévité (et ça n’est pas dans l’autre sens) dans les meilleures conditions.

 

Prendre conscience de notre responsabilité dans notre qualité de vie augmente notre longévité

Je n’aborderai ici que la seconde partie du thème par le biais du processus de changement qui contient 4 étapes :

1) la prise de conscience : je prends conscience que je participe à mon état de santé, s’il est bon, je peux m’en féliciter, sinon, il est temps d’y faire quelque chose et d’anticiper un agréable futur.

2) l’acceptation : quelles que soient mes résistances, il est temps d’accepter que je suis responsable de mon état de santé et qu’il convient de faire une analyse de ce qui est bon pour moi et de ce qui ne l’est pas, que ce soit émotionnellement, psychiquement, physiquement.

3) le changement : je définis efficacement mon alimentation idéale, mon rythme de vie sans stress disproportionné, mon temps et son contenu, je cherche quelle activité physique me conviendrait…

4) je prends de nouvelles habitudes en me servant de la persévérance dans les décisions
que j’ai prises ci-avant.
Savez-vous qu’il faut entre 21 à 66 jours pour prendre de nouvelles bonnes habitudes ? C’est peu, alors pourquoi s’en priver ? Parfois, il faudra changer des choses à l’intérieur de soi, parfois il faudra aussi changer des choses dans son environnement, évincer les personnes toxiques autour de soi, avoir des attitudes plus communicantes et créatives quant à sa vie, apprendre de nouvelles capacités, chercher à satisfaire vos besoins essentiels, manifester de nouvelles croyances et convictions ouvrant aux possibles auxquels on n’avait encore jamais osé penser, accepter qui l’on est et s’estimer !

 

Quelques questions à se poser pour y arriver :

Est-ce que je me connais suffisamment pour savoir si je vis un équilibre sain entre mon mental, mes émotions, mon corps ?
Est-ce que je connais bien mes besoins et mes motivations primordiales ?
Quelles sont-elles ?
Quelles sont les actions concrètes qui me permettraient de satisfaire ces besoins et motivations ?
Suis-je suffisamment dans l’amour, est-ce que j’en reçois assez, est-ce que j’en donne assez ?
Est-ce que je sais pardonner, pas oublier, non, mais j’arrête de prendre le poison en croyant qu’il va tuer l’autre pour qui j’ai encore de la rancœur, comme dirait Mandela ?
Est-ce que je remercie chaque jour de me donner la possibilité de respirer, voir, entendre, parler, marcher, courir, rire, manger, boire, avoir un toit… ?
Est-ce que je suis suffisamment ouvert aux autres, au monde ? Ai-je laissé tomber mes idées préconçues et est-ce que je me remets en question pour comprendre les choses qui ne me sont pas familières ?
Suis-je suffisamment enthousiaste pour créer un monde auquel je veux appartenir ?
Suis-je orienté(e) vers une belle et bonne réalisation des choses qui me serviront d’attracteurs et d’objectifs de vie ?

Si vous répondez OUI à toutes ces questions, alors je vous promets un futur long, beau, riche et plein !
Sinon, que choisissez-vous consciemment en cet instant ?

En tous cas, pour tous ceux qui n’aiment pas les fêtes de fin d’année, réfléchissez à ces questions et, comme vous savez que tout est subjectif, essayez de trouver des réponses qui pourraient changer votre point de vue. Que dites-vous de l’objectif « être heureux maintenant et pour toujours quelles que soient les difficultés de la vie ! »

Je vous souhaite un merveilleux Noël, une très belle fin d’année et surtout une merveilleuse agréable et longue vie !

Brigitte Penot
Enseignante certifiée en
communication, coach
certifiée, thérapeute
www.apiform.net
06 80 87 32 61

  • Éthique et Déontologie : Le contenu de ce stage est un ensemble d’hypothèses complémentaires au travail du médecin et du psychologue. Il ne remplace en rien le travail de ces derniers et ne se substitue à aucun traitement (pharmaceutique, chirurgical…). Il s’agit de proposition ayant pour intention de se rencontrer soi-même de façon nouvelle dans ses ressorts émotionnels.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire