Culture : Montpellier accueille Aymen Gharbi pour la présentation de son premier roman Magma Tunis

Rencontrez Aymen Gharbi, l’auteur de Magma Tunis!

Depuis janvier et jusqu’à mai 2019, Aymen Gharbi est accueilli à la Résidence de création littéraire Lattara gérée par Montpellier Méditerranée Métropole avec le soutien du CNL, de la DRAC et de la Région Occitanie.
A cette occasion, il poursuit le projet d’écriture de son second roman et participe à un programme d’actions culturelles en lien avec le Réseau des médiathèques où il va à la rencontre du public et des scolaires.

Magma Tunis

AYMEN GHARBI

Né en 1981 en Tunisie, Aymen Gharbi a suivi un cursus de littérature française entre Tunis et Paris, pendant lequel il a étudié le rapport entre série télévisée et roman-feuilleton. Il écrit pour divers médias.

MAGMA TUNIS

Ghaylène, urbaniste intello et tourmenté, est au bout du rouleau. Il stagne professionnellement, sa salle de bain est sur le point de s’effondrer et sa relation avec Chiraz, étudiante en socio excentrique, touche à sa fin. Suite à une violente dispute, il quitte leur appartement dans l’intention de se donner la mort, rongé par la culpabilité. Mais rien ne va se passer comme prévu ce jour-là à Tunis : des chats étranges envahissent la ville, des lancers de pétards génèrent de dangereux mouvements de foule, et des happenings d’art contemporain loufoques perturbent un peu plus le quotidien… Les forces de l’ordre sont sur les dents, et Ghaylène ne tarde pas à remarquer qu’il est suivi. Le long des grandes avenues ou dans les rues tortueuses de la Médina, les personnages de Magma Tunis se croisent, s’évitent, se pourchassent…
Une jeunesse tunisienne désenchantée est mise en scène dans ce récit solaire, éloge à la fois de la nonchalance et de la rébellion. Ce premier roman est également un portrait plein d’humanité de la ville de Tunis et de ses habitants.

Capture d’écran 2019-04-02 à 10.22.38

Les prochaines rencontres

– Jeudi 4 avril à 18h, à la médiathèque centrale Federico Fellini, salle Jean Vigo : Carte blanche Cinéma à l’écrivain Aymen Gharbi. Projection du film « Vent du Nord » de Walid Mattar (France, Tunisie, Belgique, 2017, 89 min), suivie d’une rencontre avec l’auteur de Magma Tunis (Asphalte Editions).
« Vent du Nord » : Nord de la France. L’usine d’Hervé est délocalisée. Il est le seul ouvrier à s’y résigner car il poursuit un autre destin : devenir pêcheur et transmettre cette passion à son fils. Banlieue de Tunis. L’usine est relocalisée. Foued, au chômage, pense y trouver le moyen de soigner sa mère, et surtout de séduire la fille qu’il aime. Les trajectoires de Hervé et Foued se ressemblent et se répondent.

– Jeudi 11 avril à 19h30, à la librairie Geosphère : Rencontre littéraire avec l’écrivain Aymen Gharbi autour de son premier roman Magma Tunis.

– Samedi 20 avril à 17h, à la médiathèque Jean-Jacques Rousseau : Vernissage de l’exposition photographique réalisée en lien avec l’association I.PEICC (dispositif « Lieu Propice » du « Moco-i-PEICC L’art ensemble ») et rencontre avec l’auteur Aymen Gharbi.
En effet, l’association I.PEICC Peuple et Culture collabore avec l’école des Beaux‐Arts de Montpellier (ESBAMOCO) et des artistes engagés, afin de favoriser l’ouverture de l’école aux jeunes – notamment des quartiers populaires – et de lever les freins qu’ils peuvent rencontrer dans leur parcours de formation artistique ainsi que dans le développement de pratiques artistiques et/ou de projets de création. Ils mettront en images des extraits du roman, en prenant des photos mises en scène dans divers endroits du quartier (halles, rues, lac…).

– Samedi 18 mai à 10h, à l’Espace rencontres Comédie : Restitution des projets d’écriture menés par Aymen Gharbi.
Comment une idée de roman vient aux écrivains ? C’est pour explorer le champ ouvert par cette question, que le romancier Aymen Gharbi a réalisé des projets d’écriture avec 4 classes de collèges et de lycées de la Métropole de Montpellier. Les élèves livreront les récits et leur ressenti sur cette expérience unique. Ce projet a été réalisé en partenariat avec l’Académie de Montpellier.

– Samedi 18 mai à 20h, au musée archéologique Lattara : Restitution de la résidence d’écriture sous forme de rencontre/lecture à l’occasion de la Nuit des Musées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :